1408 entrées au troc et puces

Troc et puces 2017 de Talenka à Melgven

 

Talenka a enregistré 1.408 entrées payantes à son troc et puces, dimanche, à la salle polyvalente. Le nombre est inférieur aux années précédentes, mais les organisateurs sont satisfaits. Le temps n’engageait pas au déplacement, contrairement aux stands des exposants. De la variété dans les allées, beaucoup de pièces d’un autre siècle et aussi de l’humour comme autour du stand d’exposants venus de la région de Dinan avec un fonds d’articles et de publicités disparus des commerces.

© Le Télégramme – Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/finistere/melgven/talenka-1-408-entrees-au-troc-et-puces-31-01-2017-11383343.php

Talenka. Troc et puces réussi

Photo du jounal Troc et puces 2015Le troc et puces des jeunes de Talenka qui avait lieu dimanche a été le reflet de l’édition 2014 : 1400 entrées payantes et 96 exposants. Donc, contract rempli pour l’association qui va maintenant pouvoir concrétiser les projets d’animations sur la commune, surtout le grand rendez-vous de Toutenmusic en août. Auparavant, ils planchent sur une nouveauté : un marché artisanal au mois de juillet. Les visiteurs ont, quant à eux, flâné et fait des affaires : des vêtements en excellent état et des articles rétro qui parlent toujours aux collectionneurs.

Troc et puces. Talenka attire la foule

Georges Benoist, 87 ans sans doute le doyen des vendeurs propose sur son stand divers objets, dont un " rasoir de cosmonaute russe ", avec mode d'emploi.

Georges Benoist, 87 ans sans doute le doyen des vendeurs propose sur son stand divers objets, dont un “rasoir de cosmonaute russe”, avec mode d’emploi.

Le premier troc et puces de l’année, celui organisé par Talenka, a attiré la foule : près d’une centaine d’exposants aux stands aussi divers et variés et des visiteurs à la recherche de « quelque chose », de la déco, des livres, des vêtements ou de la vaisselle.

Certains viennent avec une idée bien précise et sont sur place de bonne heure, tandis que d’autres viennent pour le plaisir de flâner dans le marché de l’occasion et faire des rencontres.

Les organisateurs quant à eux attendent leur bilan pour savoir si la trésorerie confortée par la manifestation leur permettra de réaliser leur projet de l’année : organiser un évènement musical.